Vendre son bien à réméré : les étapes

Vendre un bien avec faculté de rachat n’est plus une pratique nouvelle et pour réussir, il faut trouver un investisseur potentiel et de déterminer le terme du contrat.

La vente à réméré est certainement une solution qui ne se néglige pas lorsque certaines personnes doivent faire face à une situation financière compliquée. Seulement, cela représente tout de même un risque à prendre si jamais on ne parvient pas à racheter son bien dans le temps. Aussi, pour mettre toutes les chances de son côté pour réussir, voici les étapes.

Faire une évaluation personnelle

Avant de se décider,  une évaluation de son état financier s’impose. Il est préférable tout d’abord de rechercher d’autres solutions telles que faire un prêt pour un autre investissement par exemple avant d’opter pour la vente à réméré .

Cela dit, cette option n’est jamais efficace et aucune banque ne pourra le valider si on ne dispose pas de garantie ni d’emploi stable. Aussi, pour sortir de cette impasse, la solution la plus judicieuse sera donc de vendre son bien en mentionnant dans le contrat, la faculté de rachat.

Par ailleurs, il semble évident qu’avant d’envisager un tel recours, il faut évaluer le montant de ses dettes tout en faisant estimer son bien auprès d’un professionnel. S’il est inférieur au prix de vente, le projet portera son succès. Dans le cas contraire, le vendeur sera contraint de trouver une autre solution pour compenser le reste de la dette à payer.

Trouver un acquéreur potentiel

Toujours utile de rappeler que dans ce contexte, seuls les investisseurs auront leur place. Ce sera pour eux un investissement rentable et ne pas y tirer profit sera une grave erreur. Bref, trouver un investisseur potentiel n’est pas une chose aisée et en particulier lorsqu’il s’agit d’un contrat de vente à réméré.

Cela dit, il est toujours possible de se faire aider par des professionnels lesquels auront le sens de la conviction et de la négociation. Même si cela n’a rien à voir, il faut tout de même trouver un meilleur profil.

Etablir le contrat de vente avec faculté de rachat

Se mettre d’accord sur la vente avec faculté de rachat est absolument indispensable car cela permet de protéger les deux parties : le vendeur et l’investisseur.

Pour rappel, le contrat doit mentionner chaque détail de l’opération de réméré à savoir la date et la fin du contrat, la durée, la faculté de rachat, la possibilité de résidence dans son bien sous forme de location, le montant des indemnités, le dépôt de garantie, les termes concernant les travaux de réparation du bien, de rénovation ou d’agrandissement, le prix de vente et de rachat,ainsi que d’autres détails indiqués par le notaire.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>